Là où vont nos pères

Là où vont nos pères

Par Shaun Tan

Pourquoi tant d’hommes et de femmes sont-ils conduits à tout laisser derrière eux pour partir, seuls, vers un pays mystérieux, un endroit sans famille ni amis, où tout est inconnu et l’avenir incertain ? Cette bande dessinée silencieuse est l’histoire de tous les immigrés, tous les réfugiés, tous les exilés et un hommages à ceux qui ont fait le voyage…

Un homme emballe quelques affaires et ne prend qu’une valise, petite, fragile. Une photo de famille. Quelques vêtements. Sa femme a le visage triste. Sa fille se réveille. Un train. Puis un paquebot. Le voilà parti. Pourquoi part-il ? On ne le sait pas, peu importe en fait, l’album ne s’arrête pas sur ces pourquoi. On ne sait pas non plus d’où il vient, ni où il va. Peu importe, ce qui compte c’est qu’il s’en va. Vers un pays où il ne connait rien, pas même la langue, pourtant des hommes et femmes l’accueillent, le guident…

Shaun Tan nous entraîne dans un univers à la fois réaliste et fantaisiste, il laisse notre imagination vagabonder. Petits animaux fantastiques, architecture futuriste, écritures ne ressemblant à aucune autre…

Bande dessinée ou non ? Je ne sais pas vraiment, chaque vignette en sépia ou noir et blanc est une œuvre d’art au dessin hyperréaliste. L’utilisation de la lumière est magnifique. Pas de paroles, un peu comme un storyboard où chaque plan est dessiné. Shaun Tan parvient à nous transmettre des émotions au travers de son dessin qui se passe de toute façon de bulle. Entre espoirs et déceptions, l’homme rencontre et peu à peu s’installe.

C’est un album hors norme, un album de génie, une merveille, et quand je tourne la dernière page, pour découvrir la quatrième page de couverture, je reste un moment silencieux moi-même, pensant à tous ces hommes et femmes qui sont un jour partis pour un pays qu’ils pensaient meilleur.

***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu « Là où vont nos pères », si vous l’avez acheté après avoir lu un avis quelque part, n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Publicités

2 réflexions sur “Là où vont nos pères

  1. Pingback: L’arbre rouge | Le Quatrième de Couverture

  2. Pingback: La chose perdue | Le Quatrième de Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s