Laisse-moi te raconter…

Laisse moi te raconter

Par Jorge Bucay

Pourquoi l’éléphant de cirque, capable d’arracher un arbre, reste-t-il sagement attaché à un maigre piquet ? Parce que, dès sa naissance, il y a été assujetti, et qu’incapable de s’en échapper à cet âge, il n’a plus jamais réessayé depuis. C’est par cette fable que Jorge Bucay, un thérapeute hors du commun, explique à l’un de ses patients qu’il est comme cet éléphant, relié à des centaines de piquets invisibles qu’il croit indéracinables.
Et des histoires comme celles-là, Jorge en a beaucoup ! Limpides, faciles à retenir et bien plus éclairantes sur l’existence que n’importe quel discours théorique, elles constituent en effet la base de sa méthode, et elles s’adressent tout autant à son auditeur qu’à chacun d’entre nous…

Jorge Bucay est un psychothérapeute argentin… Ceci explique (peut-être) cela. Parce que si ce livre est qualifié de roman par les éditeurs, je ne crois pas qu’il se réduise à cela.

Démian est adolescent. Cela ne veut pas dire que par définition il a des problèmes (ce qui est pourtant son cas), il a surtout des questions qui tournent et reviennent sans en trouver les réponses. Alors il va voir El Gordo, un psy. Dubitatif au début. Surtout que la méthode de ce psychothérapeute (qui n’est autre que l’auteur) n’est pas banale. Bien sûr il écoute. Bien sûr il questionne. Mais surtout il raconte. Pour chaque question de Démian, El Gordo aura un conte qui montrera d’autres chemins.

Le psy se fait conteur…

Alors, roman ou recueil d’histoires ? Je pencherais plus pour la seconde option. Le fil rouge n’apporte pas de réel intérêt selon moi. Ce livre est riche par sa multitude de contes ou poèmes philosophiques. Bien évidemment chacun trouvera plus ou moins d’intérêt à chacun des chapitres, selon son humeur. Le livre peut s’ouvrir au hasard, les chapitres sont courts et même si l’un ne parle pas, le suivant se rattrapera peut-être. La simplicité de l’écriture rend ce petit livre très facile d’accès à tous.

Je l’ai souvent offert à des amis. J’y pioche parfois des histoires qui m’éclairent ou expliquent mieux que ce que je pourrais faire moi-même.

Un livre qui fait du bien…

 

 ***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu « Laisse-moi te raconter », si vous l’avez acheté après avoir lu un avis quelque part, n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Publicités

Une réflexion sur “Laisse-moi te raconter…

  1. Pingback: Je suis né aujourd’hui au lever du jour | Le Quatrième de Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s