Peter Pan

Quentin Gréban

Par James Matthew Barrie & Quentin Gréban, (adaptation par Xavier Deutsch)

Un soir, Peter Pan fait irruption dans la vie bien tranquille de Wendy et ses deux frères. Ils ne pensaient qu’ils pourraient un jour voler, et les voilà qui suivent Peter Pan, le petit garçon qui refuse de grandir, et Clochette sur l’Île merveilleuse, au pays de l’Imaginaire…

Bon, vous vous en doutez, je risque de plus parler d’images que de mots. Je dois avoir plusieurs adaptations du Peter Pan de James Matthew Barrie sur mes étagères. Ma libraire préférée avait bien teasé celui-là. D’abord parce que Quentin Gréban, ensuite… parce que Quentin Gréban. Mais ma libraire préférée se trompe rarement, cet album est exceptionnel. Par l’histoire bien sûr, ce petit garçon volant qui ne veut pas grandir, ça me parle beaucoup (comment ça j’ai passé l’âge ?), mais surtout par le coup de crayon.

Nous parlerons donc illustrations…

Dès la couverture un Peter caché derrière un rideau (magnifique) nous donne envie de tourner la page. Mais les pirates ne sont jamais loin, affreux et armés, l’avertissement est lancé. J’ai tout de suite envie d’aller plus loin dans ce grand album (pas uniquement par sa taille). Désolé James et Xavier, mais j’avoue ne pas m’être arrêté longtemps sur les mots et avoir traîné sur les aquarelles double pages ou celles, discrètes, juste dans un coin. Entre rires, peurs, complicité  et tendresse les personnages virevoltent d’une page à l’autre. Les garçons perdus, les indiens, les pirates, les animaux sont d’un réalisme à en oublier de tourner la page pour en apprécier tous les détails.

Quentin Gréban revisite avec délice ce classique de la littérature jeunesse en nous offrant un album à lire au coin du feu (ou du lit), ses enfants, neveux ou nièces, filleul(e)s assis par terre autour de soi pour s’évader avec Wendy, Peter, John et Michael au-dessus des toits de Londres dans une nuit bleutée.

Ma libraire ne s’était pas trompée… alors pourquoi bouder son plaisir ?

 

 ***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu le « Peter Pan » illustré par Quentin Gréban, si vous l’avez acheté après avoir lu un avis quelque part, n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s