Célibataires

Célibataires

Par David Foenkinos

Les rencontres amoureuses sur Internet… c’est la fin des agences matrimoniales ! Michel et Sylvie sont deux employés de ces sociétés en voie de disparition.
Célibataires, ils mettent leur cœur à aider les autres. Jusqu’à s’oublier eux-mêmes. Comme plus personne ne vient dans l’agence, il serait peut-être temps qu’ils s’occupent enfin d’eux ?
Dans cette première comédie de David Foenkinos, on retrouve son univers plein de fantaisie et d’humour.
Réflexions sur le couple, sur la solitude, sur le divorce, sur l’angoisse du bonheur (et oui ça existe !), et sur l’art de danser subitement le tango.

David Foenkinos nous a plus habitué à ses romans qui sont souvent des succès littéraires dès leur parution. M’étant malencontreusement perdu dans le rayon théâtre d’une librairie, je tombe sur cette petite pièce de l’auteur et le titre m’attire. Le texte est court, dialogue entre Michel et Sylvie, deux naufragés d’une agence matrimoniale à la dérive depuis l’avènement d’internet et la conviction que chacun peut trouver seul l’amour de sa vie. Michel et Sylvie ont mis pendant tant d’années d’énergie à rendre heureux les autres en amour qu’ils en ont oublié leurs propres désirs et leur bonheur.

Il me semble avoir lu cette pièce avant même tout roman de Foenkinos. J’y ai trouvé beaucoup de fantaisie heureuse et d’humour. Les lignes traitent de nombreux sujets d’actualité. Le célibat, bien sûr, comme le titre le précise, mais aussi le couple, la séduction, les incompréhensions, la solitude, l’oubli de soi… Comme toujours dans les pages de David Foenkinos les personnages ne sont pas des héros, ils sont banals, et pourtant il parvient à transformer leur vie en une aventure cocasse.

Pleine d’humanité et d’espoir cette petite comédie est à conseiller à toute personne célibataire… (bon, ce n’est pas pour autant que vous y trouverez les recettes pour être en couple…)

***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu « Célibataires », si vous l’avez acheté après avoir lu un avis quelque part, n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Si cette chronique vous a plu, n’hésitez pas à « suivre » ce blog en indiquant votre adresse simplement e-mail (aucune création compte nécessaire).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s