Macadam Valley – Le début de la fin

Macadam Valley

Par Ben Dessy

Macadam Valley, c’est la cité de tous les possibles, même les pires. Sous leurs airs ‘bonhomme’, ses habitants vandalisent les conventions sociales, le sens commun et les valeurs familiales, bref tous les fondements du vivre ensemble à la mode. Du professeur Schnött, dont on connaît mieux les lubies psychotiques que le cursus universitaire, au shérif prompt à mettre une orpheline de cinq ans sous les verrous, Macadam Valley semble avoir été fondée par un architecte délirant pour accueillir des individus bien trop ‘pétés du casque’ pour être pris en charge par la psychiatrie traditionnelle. Ben Dessy, maître-d’oeuvre de ce chantier, dessine ses strips à l’aide d’un marteau piqueur et dynamite dans un grand éclat de rire les derniers restes de savoir-vivre et de bon goût de la civilisation.

« Un régal d’humour noir ! » – L’auteur

« Un projet magnifique ! » – La maman de l’auteur

« On rit du début à la fin ! » – Un mec payé par l’auteur pour dire ça

Vous n’aimez pas l’humour noir ? Passez votre chemin parce que Ben Dessy, dans ses dessins au trait très simples, ce n’est que ça… Lorsque je présente cet album je n’ai pas de mots, juste des rires, et d’ailleurs, je n’en parle pas, je le mets dans les mains des futures victimes de Ben Dessy, c’est sûrement la meilleure façon de le découvrir.

Tout y passe sans complexe ni tabous, et c’est tant mieux, sexe, couple et mariage, enfance, médecine… et parfois tout simplement une idée que l’on imagine venue comme ça au hasard d’une rue à l’auteur… Auteur belge, soit dit en passant, ce qui n’enlève rien à son talent et son petit coté sarcastique que l’on adore. Humour noir et potache, souvent absurde amplifié par le décalage parfois entre le dessin et le texte, l’un ou l’autre pouvant être gentillet. L’auteur maitrise, que ce soit sur une deux ou plus de cases, avec ou sans texte, la chute est souvent inattendue et jubilatoire à l’image de la dernière histoire du professeur Schnott.

PlancheA_191317Je ris, je ris, même si je ne suis pas certain de comprendre toute les subtilités, j’ai parfois du mal à voir où est le drôle dans certains strips, mais il y en a tellement qu’un peu d’inégalité ne peut pas faire de mal… Pas de répit, piochez seulement dans les pages, et profitez en ! (rien que la quatrième de couverture qui parodie magistralement les grandes maisons d’éditions qui extraient des passages d’interview ou d’articles parlant d’un livre est hilarant !)

macadam-valley-escalatorAllez, un avant goût de l’album qui suit, Hors d’œuvre:

Hors d'Oeuvre - GPSMacadam Valley, c’est d’abord un blog à découvrir ! http://macadamvalley.com/

***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu « Macadam Valley – Le début de la fin », si vous l’avez acheté après avoir lu un avis quelque part, n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Si cette chronique vous a plu, n’hésitez pas à « suivre » ce blog en indiquant votre adresse simplement e-mail (aucune création compte nécessaire).

Publicités

4 réflexions sur “Macadam Valley – Le début de la fin

  1. Bon, maintenant je vais pouvoir envoyer ma facture à Ben Dessy pour toucher ce qu’il m’a promis pour avoir fait un article élogieux sur lui 🙂

  2. Pingback: Soit dit en passant | Le Quatrième de Couverture

  3. Pingback: Fabriqué en France | Le Quatrième de Couverture

  4. Pingback: Macadam Valley – Le milieu de la fin | Le Quatrième de Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s