Pourquoi j’ai tué Pierre

Pourquoi j'ai tué Pierre

 

Par Alfred & Olivier Ka

Pierre est un curé « de gauche ».

Il est cool.

Il est drôle.

C’est pas un prêtre, c’est un bonhomme.

Moi, c’est comme si j’avais un nouveau tonton. Un excellent, qui rit, qui chante, qui chatouille.

Je suis resté un moment silencieux en tournant la dernière page de cet album. Troublé un peu, gêné…

« J’ai tué Pierre parce que j’ai 7 ans », mes grand-parents sont très pieux, je vais à la messe tous les jours. Je n’y comprends rien, mais ma grand-mère m’explique l’enfer. Je ne suis plus si sûr d’avoir la foi.

« J’ai tué Pierre parce que j’ai 8 ans », mes parents partent en vacances dans une 2CV camionnette, un peu babas cool, ils se baignent nus avec des amis. Ils ne croient pas en Dieu, mais laissent mes grand-parents me bourrer le crâne.

« J’ai tué Pierre parce que j’ai 9 ans », je rencontre ce gros barbu jovial, qui a l’air de tout, sauf d’un prêtre.

« J’ai tué Pierre parce que j’ai 12 ans », je vais en colo avec l’église du coin, à la joyeuse rivière. C’est cool, on fait plein de trucs super. Et Pierre m’aime bien.

« J’ai tué Pierre parce que j’ai 15 ans », je découvre l’amour.

« J’ai tué Pierre parce que j’ai 16 ans », je plaque mes études et squatte à droite et à gauche.

« J’ai tué Pierre parce que j’ai 34 ans », je n’arrive plus à entrer dans une église sans vomir.

« J’ai tué Pierre parce que j’ai 35 ans », je retourne à la joyeuse rivière.

Ce récit est d’autant plus troublant et cruel qu’il est complètement autobiographique et donc authentique. Cet album exorcise les démons d’Olivier Ka (celui qui a 7 ans, 12 ans, 35 ans…), couché d’abord sur le papier, puis suite à une rencontre avec Alfred, mis en images. Il traite avec sobriété de pédophilie, sujet plutôt casse gueule.

Olivier est encore un enfant. Il tente de se construire entre ses grand-parents, chastes et pieux, et ses parents, libertins et pour qui rien n’est grave. Il grandit. Pierre lui fait confiance. Olivier est quelqu’un de spécial pour lui. Un ami dit-il. Jusqu’au jour où, dans cette colonie de vacances, tout bascule. L’ami se fait manipulateur. Mais finalement, allez, c’est normal, ça va être cool, Pierre est un ami, il ne ferait aucun mal.

Et pourtant cet événement restera comme une profonde blessure et marquera à jamais l’entrée dans l’adolescence et l’âge adulte d’Olivier. Cauchemars et angoisses. Un enfant est facilement influençable… La blessure est irréparable.

Le trait enfantin et simple d’Alfred sert merveilleusement l’histoire. Il semble avoir lui-même été particulièrement touché par ce secret longtemps gardé par Olivier. La première partie nous met en confiance, tout est beau, la vie est heureuse, on s’amuse, on rit. Un peu comme Olivier qui lui aussi était en confiance. Et puis les couleurs se font plus sombres et le trait flou alors que la confiance est trahie.

Les auteurs ont su parfaitement rendre ce passage troublé à l’âge adulte, la vol de l’innocence d’un enfant, la difficulté (l’impossibilité ?) à se reconstruire suite à un événement qui a pu sembler anodin mais qui a profondément laissé des marques. Olivier Ka s’efforce de tuer Pierre en brisant le silence et le secret que ce prêtre lui avait fait promettre de garder. C’était trop lourd. C’était trop dur. L’ignoble sera jeté sur la place publique. Sans pardon. Sans colère. Sans chercher d’explication.

Tout en pudeur et en émotions.

Poignant.

Pourquoi j'ai tué Pierre2

 

***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu « Pourquoi j’ai tué Pierre », si vous l’avez acheté après avoir lu un avis quelque part, n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Si cette chronique vous a plu, n’hésitez pas à « suivre » ce blog en indiquant votre adresse simplement e-mail (aucune création compte nécessaire).

Publicités

Une réflexion sur “Pourquoi j’ai tué Pierre

  1. Pingback: Ce monstre qui me ressemble | Le Quatrième de Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s