Alex Clément est mort

Couv_Alex Clément

Par Delphine Rieu & Emmanuel Lepage

– Allô ?
– Alex Clément ? Qu’est-ce que vous foutez ? On avait dit midi pile derrière le palais Longchamp !
– C’est que… Y’a un problème…
– Vos problèmes ne me regardent pas ! On va fixer un second rendez-vous auquel je vous conseille vivement de venir et nous échangerons la marchandise comme prévu…
– Vous parlez de l’argent ?
– C’est quoi cette connerie ! On est sur écoute ? Vous avez prévenu la police ! Merde ! tuut.. tuut… tuut…

La gloire est parfois posthume. Alex Clément en fera l’amère expérience bien que cela ne le préoccupe nullement puisqu’il vient de casser sa pipe dans son appartement, crise cardiaque dit-on. Pourtant il deviendra le héro bien malgré lui d’un album noir et blanc au scénario ciselé !

Alex Clément est mort - Emmanuel Lepage - Page 5

Alex Clément est mort – Emmanuel Lepage – Page 5

Dans son appartement tapissé de tableaux se retrouvent un étudiant scrupuleux, une femme de ménage et un livreur de pizzas qui le sont un peu moins. Ces trois la se trouvent au mauvais endroit au mauvais moment (ce sont des choses qui arrivent parfois…) Le concierge, qui a découvert le corps avec l’étudiant va et vient. Les flics aussi, les bombes explosent dans un Marseille en guerre. L’appartement devient le théâtre d’une enquête sur une mort qui pourtant semble ce qu’il y a de plus naturel. Alex Clément est le personnage principal de cet album. Tout gravite autour de lui. Il est pourtant absent de toutes les vignettes et nous ne verrons jamais son visage. Nos trois infortunés compères, par hasard, l’un cherchant à se payer ses pizzas, l’autre à se payer ses ménages, sous le regard impuissant et inquiet du troisième, mettent la main sur une importante somme d’argent qu’il est bien tentant de conserver et partager. Monsieur Clément n’était peut-être pas si honnête homme…

Alex Clément est mort - Emmanuel Lepage - Page 7

Alex Clément est mort – Emmanuel Lepage – Page 7

Je pourrais sûrement en raconter plus, mais alors je ruinerais tout l’intérêt du scénario. L’histoire se divisé en trois chapitres Chacun se répond d’un appartement à l’autre, s’attardant sur l’autre coté du miroir, jouant habilement des coups de fils intrigants laissant sans pistes les flics qui tente de démêler le vrai du faux et l’implication des trois largués. Tout s’achève dans un cimetière, réunissant tous les protagonistes du drame qui vient de se dérouler sous nos yeux, entre quiproquos, non-dits et incompréhensions. Delphine Rieu s’amuse à retourner les situations sans prévenir, perdant un peu le lecteur sans tomber dans l’invraisemblance. Le scénario est très cinématographique, presque hitchoquien. Les phylactères prennent plaisir à retranscrire des accents parfois intrigants, voire gênants pour un non initié… L’intrigue se dévoile progressivement sous les traits noirs et blancs du pinceau d’Emmanuel Lepage, bien loin des grands espaces mais magistral dans ce huis-clos marseillais. Bien évidemment je ne me risquerais pas à comparer un dessin noir et blanc et citadin aux planches de Névé, du Voyage aux îles de la Désolation, ou encore de La lune est blanche, bien différent. Les ombres sont pourtant magnifiques, les plans travaillés et originaux nous entraîne dans l’ambiance policière du scénario, à Marseille.

Alex Clément est mort - Emmanuel Lepage - Page 9

Alex Clément est mort – Emmanuel Lepage – Page 9

Un album haletant et agréable à lire, des dessins superbes, Emmanuel Lepage quoi…, à découvrir et à lire !

***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu « Alex Clément est mort », si vous l’avez acheté après avoir lu un avis quelque part, n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Si cette chronique vous a plu, n’hésitez pas à « suivre » ce blog en indiquant simplement votre adresse e-mail ci-dessous (aucune création de compte nécessaire).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s