Riche pourquoi pas toi ?

Riche pourquoi pas toi Couv

Par Marion Montaigne, Michel Pinçon & Monique Pinçon-Charlot

Allons, cher lecteur, n’avez-vous jamais rêvé de gagner au LOTO et d’être enfin riche ?! Adieu les soucis, à vous la belle vie ! Mais justement, riche pour quelle vie ? Opterez-vous pour le style bling-bling, grande dynastie ou bourgeois ? Serez-vous plutôt Beckham ou Rotschild ? Ambiance mondaine ou tabloïd ? Pas si simple… On va vous aider à faire le tri et à savoir comment on devient, au moins en rêve, un VRAI riche.

Avec les sociologue Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot (auteurs du président des riches), Marion Montaigne mène une enquête pleine d’humour sur les riche, l’argent, et le pourquoi du comment.

Ah bah oui ! C’est bien vrai ça !

Allez, en arrivant lundi au travail je demande à mon chef une augmentation (de salaire, pas de travail, évidemment), une Audi de fonction (avec ordinateur tricheur), un nouveau BlackBerry (l’ancien a déjà 6 mois, une ruine…) et une Rolex (après tout, ne se plaint-il pas que je sois toujours en retard aux réunions ?)

Que celui qui n’a jamais rêvé d’être riche jette le premier billet ! Allez, j’attends…

Mais être riche, c’est quoi ? Simone de Beauvoir disait « On ne naît pas femme, on le devient », on pourrait tout à fait paraphraser et dire « On naît riche, on ne le devient pas ». Eh oui… Avoir de l’argent, gagner au Loto, c’est bien beau, mais cela ne vous rend pas riche. Du moins pas de ces familles qui font tourner le monde comme les Seillière d’Ernest-Antoine (joliment croqués dans l’album) ou les nouveaux riches d’une génération ou deux qui ont eu le nez creux et ont su faire fortune. En gagnant au Loto vous ne serez donc pas riche, vous aurez juste de l’argent. Entendons-nous bien, cela reste tout de même fort appréciable. « Bourdieu (un sociologue) disait, entre autres, que contrairement à ce qu’on essaie de nous faire croire, ce n’est pas si évident que ça, pour un individu, de changer. » Eh oui, essayez, juste pour voir. Vous continuerez d’aller au supermarché, peut-être passerez-vous au drive à l’occasion, vous abandonnerez vos vacances à la Bourboule pour des vacances à Marrakech et le mobil-home pour l’hôtel X étoiles, mais vous ne vous embourgeoiserez pas pour autant.

Riche pourquoi pas toi Page16

Riche pourquoi pas toi ? – Marion Montaigne – Page 16

C’est tout de même paradoxal non ?

D’un coté, on veut nous faire croire qu’être riche c’est mal, bouh ! c’est vilain ! Et on préfère cultiver l’idée qu’on est mieux « pauvre », simple, « pur »…. Pourtant la logique néo-libérale actuelle exerce une pression comme jamais sur les gens qui sont priés de faire toujours mieux pour s’enrichir.

Quand Philippe Brocolis rencontre les Pinçon mari et femme au rayon bédé de la Fnouc, il ne s’attend à ce que sa vie soit ainsi bouleversée. Philippe Brocolis est un homme normal. Non, non, pas du tout comme notre président. Il n’a qu’une femme et un ado boutonneux, il a un petit appartement parisien étriqué, il bosse tous les jours de la semaine et regarde TF1. C’est un peu vous et moi quoi. La famille moyenne un peu perdue quand ça parle gros sous à la télé, qui ne sait pas bien ce que c’est qu’être riche mais qui pourtant en rêve. La famille sympa, un peu tête à claques que j’ai parfois envie de secouer. Michel Pinçon et Monique Pinçon-Charlot sont deux sociologues frustrés de ne trouver personne au rayon sociologie, curieux comme on n’en trouve plus qui prennent en main la famille qui va gagner au Loto pour leur faire découvrir toutes les arcanes de la richesse et leur faire comprendre pourquoi ils ne seront peut-être jamais riches malgré leurs millions.

Riche pourquoi pas toi ? - Marion Montaigne - Page 5

Riche pourquoi pas toi ? – Marion Montaigne – Page 5

Par cette première planche Marion Montaigne (je précise que Marion Montaigne est blogueuse et auteur de bédés que je n’ai jamais lues mais que je vais sortir de leur boîte très rapidement, notamment la série des « Tu mourras moins bête ») nous prend par la main à la suite de ces deux sociologues dans un voyage caricatural et pourtant intelligent dans l’univers des riches français. Qui sont-ils ? Que font-ils ? Sont-ils vraiment utiles ? Avec l’aide de Michel et Monique, auteurs quant à eux de nombreux ouvrages sociologiques sur la richesse, représentés comme deux petits personnages un peu magiques et monomaniaques, avec Bourdieu et Marx aux murs de leur maison pour bien faire apparaître une tendance fortement à gauche, elle va habilement vulgariser la richesse pour nous en faire comprendre toute l’architecture.

Pas dit qu’après cette lecture joyeuse vous ayez vraiment envie de faire partie de ces riches dépeints là. Dynasties, entrepreneurs de père en fils, entre-soi, pouvoirs politiques, gros sous, mépris… les riches en ont marre d’être représentés au dernier étage d’un immeuble parisien ou dans un château en campagne, un châle sur les épaules ou une pipe aux lèvres, discutant entre eux de l’avenir de leurs rejetons ou de leur biffetons. Le riche ne se mélange pas avec la plèbe d’en bas, ils sont déjà solidaires, organisés et mobilisés pour protéger leurs acquis qui ne sont pas, eux, sociaux.

Riche pourquoi pas toi ? - Marion Montaigne - Page 128

Riche pourquoi pas toi ? – Marion Montaigne – Page 128

Le riche n’est pas le méchant dans cet album très bien construit. Non, il est juste ce qu’il est, il a ses problèmes de riche bien à lui, « je ne sais pas quoi faire : j’ai deux places VIP au stade de France pour voir la finale de rugby avec mon fils… Mais le même jour ma femme se fait livrer son cheval pour son anniversaire. » Le riche pourrait juste en faire profiter un peu plus le moins riche. Mais c’est la crise, alors bon…

Marion Montaigne fait un travail de vulgarisation intelligent et drôle, des petits dessins simples dont je ne suis pas fan mais vite éclipsés par le contenu de l’album. Une vraie découverte, très instructive et sympathique… Un conseil tout de même, si vous êtes riche (Mais, à partir de combien est-on riche ?), cet bande dessinée risque de ne pas vous faire rire. Désolé. Il faut bien que nous les pauvres gardions quelques menus plaisirs…

Bon, allez, je vous l’accorde, je ne vais pas le jeter ce billet, je vais aller m’acheter une autre bédé avec…

***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu « Riche pourquoi pas toi ? », n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Si cette chronique vous a plu, n’hésitez pas à « suivre » ce blog en indiquant simplement votre adresse e-mail ci-dessous (aucune création de compte nécessaire).

Publicités

6 réflexions sur “Riche pourquoi pas toi ?

  1. Je suis d’accord avec toi : cette bande dessinée est très intelligente, en plus de faire rire. Les deux combinés la rendent incontournable !

  2. Pingback: Tu mourras moins bête * – #1 – La science, c’est pas du cinéma | Le Quatrième de Couverture

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s