Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ?

roi-de-prusse

Par Zidrou et Roger

Catherine a 72 ans. Elle est veuve. Son fils de 43 ans, Michel, vit encore avec elle.
Il faut vous dire que Michel est handicapé suite à un accident de voiture.
Permettez nous de vous raconter par petite touches, par petites tranches de vie, le quotidien de cette héroïne.
Permettez nous de tenter de capturer ses sensations, ses émotions, de traduire en quelques pages une vie de sacrifice et d’amour. Une belle vie, en somme.
Et, croyez le ou non, en sa compagnie et celle de son fils, nous allons vivre de bons moments. De moins bons aussi, bien sûr. Mais n’est ce pas le lot des héros que de souffrir ?…

Tout commence, comme un avant propos, par des vacances à la mer écourtées. Des vacances accrochées au téléphone à prendre des nouvelles d’un proche. Des vacances inquiètes et peut-être coupables de l’avoir laissé seul. Un peu abandonné en somme. Des vacances qui s’écourtent alors pour une excuse futile, un prétexte pour retrouver le fils.

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? - Par Zidrou & Roger

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? – Par Zidrou & Roger

Elle c’est Catherine Hubeau. Son fils c’est Michelou. Plutôt beau garçon jusqu’à ce qu’il se plante à 160 en deux-chevaux les veines pleines de bière. Tout s’est arrêté pour lui. Le puissance 4 devait être remplacé par le jeu de dames puis d’échecs. Il restera au puissance 4. Avec handicap. Et Catherine, quand beaucoup ont jeté l’éponge, le regard fuyant et honteux, se voue corps et âme à ce fils qu’elle aurait aimé voir quitter la maison.

Dans un style qui pourrait vous rappeler les Vieux Fourneaux de Lupano et Cauuet (ici, ou , ou… encore ), bien que le sujet soit moins frivole, Zidrou et Roger s’arrêtent sur quelques bouts d’une vie normale, sur quelques anecdotes qui racontent le quotidiens des aidants. Ceux là qui sacrifient leurs vies pour celle d’un autre. Ceux qui vont dans les sex-shops à 70 ans parce que leur fils de 43 a lui aussi des envies (une scène hilarante d’ailleurs !) Ils ne se plaignent pas, ils vivent une autre vie que la leur et se mettent entre parenthèse.

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? - Par Zidrou & Roger

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? – Par Zidrou & Roger

Bianca : comment va Michel?
Catherine : bien. Enfin! Mieux qu’on ne l’aurait espéré. Il vit sa vie, quoi! Avec ses petites misères et ses grandes joies.
Bianca : et vous, madame Hubeau?
Catherine : moi aussi… je vis sa vie.

L’album est bouleversant d’humanité. Il ne cesse de nous interroger sur notre regard sur le handicap. Aurions nous jeté l’éponge ou été une madame Hubeau ? Il ne cherche pas à se moquer comme certains pourraient le prétendre, au contraire. Il ne recherche pas la pitié mais la tendresse, il raconte l’amour d’une mère que rien ne prépare à cela, il dit l’admiration que Zidrou, le scénariste, a pour les aidants !

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? - Par Zidrou & Roger

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? – Par Zidrou & Roger

Il laisse un moment de silence derrière lui. Découvrez le, il est sans pitié, parfois cru, toujours vrai et poignant.

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? - Par Zidrou & Roger

Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? – Par Zidrou & Roger

***

Cet avis n’est que le mien, sans prétention, si vous avez lu « Pendant que le roi de Prusse faisait la guerre, qui donc lui reprisait ses chaussettes ? », n’hésitez pas à laisser quelques lignes de commentaires pour éclairer d’autres lecteurs…

Si cette chronique vous a plu, n’hésitez pas à « suivre » ce blog en indiquant simplement votre adresse e-mail ci-dessous (aucune création de compte nécessaire).

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s