Cher pays de notre enfance

Cher pays de notre enfance Couv

Par Etienne Davodeau et Benoît Collombat

Etienne Davodeau est auteur de bande dessinée.
Benoît Collombat est grand reporter à France Inter.
L’un est né en 1965, l’autre en 1970.
Ils ont grandi sous la Ve République fondée par le général de Gaulle, dans un pays encore prospère, mais déjà soumis à la « crise ».
L’Italie et l’Allemagne ne sont pas les seules nations à subir la violence politique. Sous les présidences de Pompidou et Giscard d’Estaing, le pays connait aussi de véritables « années de plomb » à la française.
Dans ces années-là, on tue un juge trop gênant. On braque des banques pour financer des campagnes électorales. On maquille en suicide l’assassinat d’un ministre. On crée de toutes pièces des milices patronales pour briser les grèves. On ne compte plus les exactions du Service d’Action Civique (le SAC), la milice du parti gaulliste, alors tout-puissant. Cette violence politique, tâche persistante dans l’ADN de cette Ve République à bout de souffle, est aujourd’hui largement méconnue.
En sillonnant le pays à la rencontre des témoins directs des événements de cette époque -députés, journalistes, syndicalistes, magistrats, policiers ou encore anciens truands-, en menant une enquête approfondie, Etienne Davodeau et Benoît Collombat nous révèlent l’envers sidérant du décor de ce qui reste, malgré tout, le cher pays de leur enfance.

Lire la suite

Un homme est mort

Un homme est mort - Couv

Par Kris & Etienne Davodeau

Un homme est mort qui n’avait pour défense
Que ses bras ouverts à la vie
Un homme est mort qui n’avait d’autre route
Que celle où l’on hait les fusils
Un homme est mort qui continue la lutte
Contre la mort contre l’oubli

Car tout ce qu’il voulait
Nous le voulions aussi
Nous le voulons aujourd’hui
Que le bonheur soit la lumière
Au fond des yeux au fond du cœur
Et la justice sur la terre

Il y a des mots qui font vivre
Et ce sont des mots innocents
Le mot chaleur le mot confiance
Amour justice et le mot liberté
Le mot enfant et le mot gentillesse
Et certains noms de fleurs et certains noms de fruits
Le mot courage et le mot découvrir
Et le mot frère et le mot camarade
Et certains noms de pays de villages
Et certains noms de femmes et d’amies
Ajoutons-y Mazé
Mazé est mort pour ce qui nous fait vivre
Tutoyons-le sa poitrine est trouée
Mais grâce à lui nous nous connaissons mieux
Tutoyons-nous son espoir est vivant.

Lire la suite

Chute de vélo

Chute de vélo

Par Etienne Davodeau

– Et ici, tu reconnais ?
– C’est une belle maison.
– C’est chez toi maman.
– Ah oui. On va regarder la télé ?
– Dis donc, Simon, elle est de plus en plus bizarre, grand-mère.
– Ca. On ne s’ennuie pas une seconde.
– Et pourquoi elle est bizarre ?
– Mmh ? Elle a comme des trous dans le cerveau.
– Des trous ? Dans la tête ?! T’en as, toi, des trous ?
– Ha, ha ! Non, pas encore, t’inquiète pas. Toton Simon se souvient de tout ! Par exemple il se souvient que tu es censé savoir enfin faire du vélo.

En s’attachant au quotidien d’une famille apparemment ordinaire, Étienne Davodeau signe avec Chute de vélo un comédie grave, amère et légère, comme notre vie quotidienne, qui est finalement le sujet de tous ses livres.

Lire la suite

Les ignorants

Les-Ignorants109

Par Etienne Davodeau

Etienne Davodeau est auteur de bande dessinée, il ne sait pas grand chose du monde du vin.

Richard Leroy est vigneron, il n’a quasiment jamais lu de bande dessinée.

Mais ces deux là sont pleins de bonne volonté et de curiosité. Pourquoi choisit-on de consacrer sa vie à écrire et dessiner des livres ou à produire du vin? Comment et pour qui les fait-on?

Pendant plus d’une année, pour répondre à ces questions, Etienne est allé travailler dans les vignes et dans la cave de Richard, lequel en retour est plongé dans le monde de la bande dessinée.

Ils ont ouvert de nombreuses bouteilles et lu pas mal de livres. Ils se sont baladés, à la rencontre d’auteurs et de vignerons passionnés par leur métier.

Etienne Davodeau fait le pari qu’il existe autant de façon de réaliser un livre qu’il en existe de produire du vin. Il fait le constat que l’un et l’autre ont ce pouvoir, nécessaire et précieux de rapprocher les êtres humains.

C’est le joyeux récit de cette initiation croisée que vous propose Les Ignorants.

Lire la suite